Battue à plate couture… sur mon propre terrain!

Vous ai-je déjà dit que Jean-Luc est compétitif? Très compétitif? Dans le genre choquant?

Petite mise en situation: durant mon congé de maternité, lors des innombrables tétées, surtout les nocturnes, j’avais pris l’habitude de venir fouiner sur Internet, principalement sur Facebook. Tellement que Jasmine avait associé la chaise de l’ordinateur à la tétée! Facebook, c’est bien, c’est beau, ça peut être le fun, mais une fois qu’on a dit ce qu’on avait à dire et qu’on a fait le tour de nos connaissances, qu’y a-t-il à faire? C’est alors que j’ai commencé à utiliser certaines applications, tout à fait inutiles me direz-vous, et je suis bien d’accord. Du genre « je plante des légumes, je les récolte puis je les vends, ce qui me permet d’en planter d’autres… etc… ». N’oubliez pas ici que mes périodes de « jeux » se situaient entre minuit et 4 heures du matin, donc il ne faut pas trop en demander à un cerveau privé de sommeil!

Alors oui, je jouais à la fermière… Et mon cher Jean-Luc, qui au début se foutait un peu de ma tronche en me voyant jouer à ce jeu futile, décida un beau jour de l’essayer… Et je ne sais trop pourquoi, mais il s’est mis à jouer avec une vigueur étonnante (demandez à ses collègues s’ils se rappellent la période « récoltons les ananas sur mon heure de dîner »!). Et finalement, en bout de ligne, il a fini par me dépasser, et de loin!

Dans la même période, un jeu peut-être plus intéressant mais tout aussi inutile, Evony. Jeu de stratégie militaire, d’alliances et de développement de cités guerrières. En fait, je jouais surtout pour le plaisir de « monter » une ville, et non pour anéantir mes voisins. Et voilà-t-y pas mon Jean-Luc qui s’y met quelques semaines après moi. Et lui, c’est sérieux! Fichiers Excel pour les horaires d’attaque, petite angoisse lors du départ pour les vacances de Noël – comment vais-je surveiller si je me fais attaquer?-, et il a même embarqué ses collègues cette fois-ci. Dois-je vous dire qu’il m’a – encore là- dépassée, surpassée et déclassée?!?

Donc vous saisissez le topo, quand Jean-Luc voit un quelconque intérêt à ce que vous faites, il va s’y mettre et vous clencher…

Je vous ai décrit dans un texte précédent ma résolution face à l’activité physique: j’ai commencé à marcher 30 minutes, un matin sur deux, et à ma grande surprise, Jean-Luc a décidé de m’emboîter le pas (ce qui explique d’ailleurs pourquoi je ne marche pas tous les jours, puisqu’on doit se séparer les matins pour qu’un de nous reste avec les enfants).

Et évidemment, ce qui devait arriver arriva, il ne s’est pas contenté de m’emboîter le pas, il m’a dépassée! Monsieur s’est mis au jogging et s’est inscrit à son premier marathon de 5 km pour septembre! Lui chez qui la seule évocation du mot « exercice » provoquait de l’urticaire, des migraines et une fusion inaltérable entre fauteuil et arrière-train, il COURT!

Notez que je suis très fière de lui, de son investissement, de sa détermination. Et contente de voir qu’il prend sa santé en main. Mais je trouve incroyable que 7 ans de discours pro-activité physique trouvent finalement leur résolution par un projet dans lequel je n’avais à la base aucune intention d’embarquer mon chum!

Pensez-vous que si j’entreprends un méga projet de ménage et de lavage de vaisselle, il va me suivre? Qui sait, me surpasser?… Faudrait que je trouve un truc!

This entry was posted in Divers. Bookmark the permalink.

2 Responses to Battue à plate couture… sur mon propre terrain!

  1. Nadine says:

    HEIN!? Un MARATHON! Wow! Je ne savais pas qu’il etait si competitif que ca, je ne m’y frotterai pas. Concours de menage? Je te souhaite que ca marche! Ca serait trop drole 🙂

    Nadine

    • Caroline says:

      Faut bien préciser, c’est un marathon de 5 km… mais quand même!

      Et pour le ménage, il m’a déjà avertie que ça ne marcherait pas… Faut croire qu’il me voit venir à cent milles à l’heure avec mes trucs de psycho! (Lire ici psycho comme dans psychologue, et non comme dans psychopathe!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.