Des gènes de papier collant…

J’ai l’impression ces temps-ci d’être une maman kangourou qui transporte son bébé dans sa poche… Mes enfants ont tous hérité d’un gène « scotch tape », mais j’ai bien l’impression que notre petite dernière pourrait être renommée « Epoxy »…

**************************************************************************************

« Un bébé au besoins intenses est un enfant qui sent dès qu’on le pose et se réveille en peu de temps. Ces bébés ont des besoins affectifs énormes. Le seul moyen d’éviter leurs pleurs est de les rassurer, les porter, les materner. Le bébé aux besoins intenses a un besoin extrêmement grand de contact physique. Il fait du giron maternel son siège, les bras et la poitrine de sa mère lui servent de lit, et il se console à son sein. En général, il rejette vigoureusement les substituts maternels inanimés. » Citation tirée des propos du Dr William Sears, renommé pour ses travaux sur la petite enfance.

Est-ce que mes enfants sont intenses (ou l’ont été)? Peut-être, peut-être pas. En fait, je ne saurais dire car le terme est souvent utilisé à toutes les sauces, une grande partie de cette qualification dépendant de la perception du parent.

Ce que je sais, par contre, c’est que j’ai des bébés « à bras », c’est-à-dire qu’ils demandent constamment à être portés, bercés, promenés. Impossible de les déposer, à croire qu’on a garni leur berceau d’un tapis de fakir! Et ils ont tous été des « téteux », demandant le sein autant par faim que par désir de réconfort. Mes bébés ont tellement besoin de proximité physique que nous pratiquons le co-dodo, c’est-à-dire que bébé dort avec nous dans le lit. En fait, je devrais préciser que bébé dort souvent sur moi, profitant de ma chaleur et probablement rassuré par le son des battements de mon coeur.

Sarah-Jeanne ne fait évidemment pas exception à cette règle, nous n’avons pas changé de moule pour notre dernier enfant! Donc j’ai un bébé « scotché » sur moi au moins 20h sur 24… Comment arriver à fonctionner minimalement dans ces conditions? Petits trucs pour les nouvelles et futures mamans…

1- D’abord vous DEVEZ avoir un porte-bébé, que ce soit un mei-tei, un chimparoo, kangourou, Snuggly, l’important c’est de permettre à votre pot de colle de vous accompagner dans vos déplacements sans nécessairement être dans vos bras, et possiblement bénéficier d’une petite sieste en même temps.

2- J’ai une liste mentale des tâches que je dois faire, classées en 4 catégories: celles que je peux faire en allaitant (classer les papiers, faire les appels importants, faire des jeux avec les grands, rédiger mon blog!), celles qui sont possibles à une main (vider le lave-vaisselle, ramasser le linge), celles qui demandent des déplacements réguliers mais pas d’efforts des membres supérieurs (lorsque bébé est dans le porte-bébé) et celles pour lesquelles je dois avoir l’usage des deux mains (cuire des aliments, transporter les objets lourds, ranger le linge dans les tiroirs). Ainsi, chaque moment représente un potentiel d’activité et je me sens moins « esclave » ou « inutile »…

3- Se donner des priorités, mais ne pas avoir d’exigences de réussite. Un bébé est imprévisible (en tout cas, les miens!), tout comme notre état de fatigue/ santé, donc il faut faire avec…

4- Surtout, ne pas s’oublier… S’offrir des gâteries, des moments où on fait fi des « il faut » pour écouter les « je veux ». Le temps passe vite, profitons de ces moments si précieux!

5- Certains vous diront de ne pas hésiter à demander de l’aide… Ceci est un conseil évidemment très raisonnable mais étant tout à fait incapable de l’appliquer, je suis bien mal placée pour vous convaincre de l’obligation de saisir toutes les occasions qui vous sont offertes, ne serait-ce que d’accepter la proposition d’une personne de votre entourage qui fera votre vaisselle ou vous apportera un petit plat… Je jongle encore avec l’idée d’engager une femme de ménage, et c’était ma résolution 2009, c’est tout dire!

Bon, je vous laisse, la tétée est terminée, je passe à une autre catégorie de tâche 🙂

This entry was posted in Dans la salle de jeux and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.